L'AFRIQUE



Le paquebot AFRIQUE a été contruit en 1908 au chantier Sivan, Hunter W.Richardson de Walsend on Tyde. Il fut franchisé au Havre le 1er juillet 1908 n°4723, inscrit et immatriculé le 19 juillet de la même année sous le numéro 1354 folio 451. Il fut désarmé le 20 février 1920.

(Archives départementales de la Seine-Maritime 2032 W 189 n°40).


Fiche technique

Longueur: 118,98 mètres

Largeur: 14,73 mètres

Creux: 7,48 mètres

Jauges brut: 5896,50 brut total pour 2889,29 net

Motorisation: 2 machines à vapeur triple expansion 7200 chevaux entrainant chacune une hélice et 6 chaudières

Vitesse : 17,5 noeuds

Classe : Paquebot mixte

Propriétaire : La Compagnie Française des Chargeurs Réunis

Position de l'épave : Longitude : 02° 14' 430 E
                                      Latitude     : 46° 16' 475 N

Profondeur : 45 mètres



Pour la petite histoire, la compagnie Française des Chargeurs Réunis exploitait la ligne postale de la côte occidentale d'Afrique (Santa Cruz de Ténérife - Dakar - Conakry - Tabou - Grand-Bassam - Cotonou - Cap Lopez - Libreville - Pointe-Noire) depuis 1889, d'abord avec VILLE DE MARANHAO et VILLE DE MACEIO puis en 1906  entre  en service  l'EUROPE, suivi en 1908 de l'AFRIQUE puis de l'ASIE en 1914.
L'AFRIQUE comme son frère d'armement l'EUROPE, sont tout les deux des paquebots mixtes, Ils se ressemblent, bien que l'EUROPE soit moins long (117M) et fût construit en France à Saint-Nazaire.
Ils peuvent tout deux accueillir environ trois cent passagers et ils transportaient aussi le courrier et autres marchandises à destination des résidents européens ainsi que la population locale. La plupart du temps s'est à Grand-bassam que se croisé l'EUROPE et l'AFRIQUE.

L'EUROPE s'échoue à à trente mille de Lagos suite à une avarie de gouvernail et d'hélice en janvier 1925, il sera remorqué à Dakar puis à Bordeaux et finira sa carrière en 1930 dans un chantier de démolition à Dunkerque.



Accueil

Introduction

Histoire du naufrage

Liste des disparus

Galerie photos